TUTORAT

 

Le tutorat pédagogique a été conceptualisé et mis en place pour aider les internes à construire leurs compétences et leur projet professionnel. Les tuteurs vont aider les internes dans leur démarche d’auto-évaluation et d’auto-formation et la valider (ou pas) par une rétroaction pédagogique. 

 

Les tuteurs sont les seuls enseignants qui vont accompagner les internes tout au long de leur DES. Ils auront donc une vision de la dynamique de l’acquisition des compétences (en volume et en niveau) et c’est eux qui, en validant la constitution progressive du portfolio, seront les garants d’une évaluation formative continue sur la durée du DES. 

 

Leur fonction pédagogique est donc capitale dans le système centré sur les apprentissages (et donc les compétences).

 

Le tuteur accompagne l’interne tout au long de son internat. Il peut l’aider à résoudre certains problèmes liés aux enseignements, aux stages ou à toute autre activité facultaire, et l’accompagner dans la construction de son projet professionnel. Il peut également apporter un soutien en cas de problèmes personnels et surtout faire le lien entre l’interne et le département de médecine générale.

 

 

Le tutorat permet un haut degré d'individualisation de l'enseignement, puisqu’il est possible - mais non nécessaire - que les objectifs, le contenu, les exigences, etc. soient différents et adaptés aux caractéristiques de chaque étudiant. 

C’est, par excellence, une formule d'enseignement personnalisée, dans la mesure où, lors des entretiens qui constituent « la pierre d'angle » de cette formule, il s'établit entre le professeur et l'étudiant une relation de « personne à personne ». 

Le tutorat suppose une participation active de la part de l'étudiant. Il comporte une attention particulière à la méthode de travail de l'étudiant et permet de viser une gamme très variée d'objectifs pédagogiques. 

 

 

Enfin, le tutorat favorise chez l'étudiant le développement de l'autonomie, du sens des responsabilités et de l'esprit d'initiative 

 

 

Le tutorat est différent de la maîtrise de stage :  on ne peut pas être tuteur de ses internes. 

C'est une fonction qui demande une formation spécifique et du temps à consacrer aux rencontres et au évaluations.

 

En l'état actuel aucune compensation financière n'est envisagée pour ce temps, pris sur le temps de consultation et sur sa vie personnelle. Ce temps est actuellement estimé pris sur la fameuse "contribution pédagogique". Qui est déjà mise à contribution pour beaucoup de choses.

 

La position actuelle du Collège est de refuser de participer au tutorat, tant que la compensation financière du temps qui lui est consacré ne sera pas établie et contractualisée.


Télécharger
Le tutorat individuel face à l’augmentation du nombre d’internes
Le tutorat individuel existe dans deux tiers des départements de MG. De nombreuses raisons ont conduit à son interruption : charge de travail trop importante pour les tuteurs, désintérêt des protagonistes, disproportion des effectifs tuteurs/tuteurés. Plusieurs pistes ont été explorées pour pérenniser le tutorat individuel : allègement des fonctions du tuteur, recrutement de médecins enseignants, diminution de la fréquence des entretiens. Des fonctions du tuteur ont été jugées incontournables : la connaissance de l’étudiant et de son cursus, le suivi du portfolio, les rétroactions sur apprentissage et la validation des traces, l’évaluation de la progression de l’étudiant.
Exercer 24-106 70:77.pdf
Document Adobe Acrobat 900.9 KB